Quel médicament anti stress avant une compétition ?

Le stress est un problème que rencontrent beaucoup de personnes lorsqu’ils doivent prendre part à une compétition. Il est lié à une sécrétion importante d’insuline ce qui cause chez certains sportifs une perte importante de glucose.

Dès lors des signes se manifestent par des vertiges, des tremblements ou une vision altérée. Ainsi, il participe fortement à la dégradation des performances, d’où l’intérêt de cet article.

Nous allons vous proposer quelques médicaments et solutions pour lutter efficacement contre stress avant une compétition.

Quel médicament anti stress avant une compétition ?

Quelques médicaments efficaces contre stress

Si vous vous sentez stresser, juste avant d’entamer une compétition, vous pouvez trouver satisfaction en prenant l’un des médicaments suivants.

  • Les oméga3

Ce médicament permet de maintenir un équilibre émotionnel. Il agit directement sur le mémoire permettant ainsi une concentration. Cela permet au sportif de rester concentré sur les objectifs qu’il doit atteindre.

  • L’aphacasozepine

C’est un médicament efficace contre stress et obtenu par l’hydrolyse de la caséine. Il agit directement sur le récepteur GABA diminuant considérable le niveau stress.

  • Le tryptophane

C’est un acide aminé qui ne peut pas être produit par le corps. On les trouve dans certains aliments. C’est à la base de la production de la sérotonine, le messager chimique de la bonne humeur.

Il existe sous forme de médicament qui peut facilement évacuer le stress.

Certains médicaments prescrits antistress sont interdits en sport. C’est l’exemple des bêta bloquants détectables au contrôle antidopage.

Certains médicaments aussi de type benzodiazépines provoquent des relâchements musculaires et diminuent les performances.

Des produits contre le stress à prendre avant la compétition

Il existe aussi d’autres produits pour vous aider à diminuer le stress pendant les compétitions.

  • Les produits homéopathiques sont efficaces contre stress. On les trouve dans les Gelsénium.
  • La boisson attente : vous devez le prendre une heure avant la compétition. Prenez une gorgée toutes les 10 minutes.
    Cela vous aidera beaucoup contre stress. Grâce à ces composés : 300 ml d’eau plate, une dose de « ’Malto »’, la composée luttera efficacement contre stress.
  • Le magnésium est un antistress naturel qui agit pour le fonctionnement neuromusculaire. Contrairement aux autres antidépresseurs celui-ci à une quantité modérée peut combattre efficacement le stress.
    Le manque de magnésium dans le corps peut provoquer beaucoup de dysfonctionnement dans le corps.

Conseils à retenir

Le stress peut être causé par différents facteurs. Le mieux à faire est de vous préparer émotionnellement. Détendez-vous, dites-vous que, c’est une compétition et que le stress ne peut que nuire à votre objectif.

Dormez suffisamment avant le jour J. Il faut avoir l’esprit positif, le manque de confiance en soi peut occasionner des pics importants de stress. Dites-vous que vous êtes le meilleur, et que, quelle que soit l’issue vous serez le vainqueur.

Bavardez, riez, déclencher les hormones positive tout en gardant un esprit sur l’objectif de la compétition. Domptez votre public, le plus souvent les compétiteurs sont stressés par la foule.

Pendant votre entrée, faites comme si vous êtes face à des gens que vous connaissez. Ne pensez pas aux choses négatives.

Apprenez à respirer, la plupart des personnes utilisent ce qu’on appelle la respiration thoracique. Ce type de respirations est plutôt propice à stress.

Il faut donc pratiquer une respiration diaphragmatique saccadée. Inspirez et expirez doucement. Évacuer le stress par les canaux respiratoires.

Voilà comment vaincre le stress d’avant une compétition avec les médicaments et plusieurs autres astuces.

Il y a différents médicaments contre stress, mais peu sont autorisés en sport. Certains sont formellement interdits par la lutte antidopage.


Articles connexes :

Peur avant un marathon : comment s’auto-hypnotiser ?

Stress avant compétition: comment réduire son anxiété ?