Tachycardie et sport : les dangers de la course à pied ?

Avec ses bienfaits sur la longévité et la prévention de pathologies diverses, la course à pied est un sport qui compte des millions d’adeptes à travers le monde.

Cette activité sportive d’endurance sollicite un organe essentiel qu’est le cœur.

Courir en arpentant les sentiers ou le bitume peut donc être à l’origine de problèmes cardiaques plus ou moins graves comme la tachycardie.

Tachycardie et sport les dangers de la course à pied

La course n’est donc pas sans danger pour santé et doit se pratiquer avec prudence.

Course à pied : des risques sur la santé du cœur à ne pas négliger

Bien que les vertus de la course à pied ne soient plus à prouver, il ne faut pas ignorer les risques encourus en matière de santé cardiaque.

En plus de consulter votre médecin pour un bilan global, prenez en considération un certain nombre de facteurs comme le mode de vie, l’âge et les antécédents.

Quand vous courez, le surpoids et votre consommation d’alcool et de tabac sont des éléments dont vous devez tenir compte.

Pour ce qui est d’un paramètre tel que l’âge, il faut noter que les risques sont plus élevés pour les coureurs à pied après la période comprise entre 30 et 35 ans.

Le danger majeur pour cette catégorie reste la mort subite et l’infarctus du myocarde.

Pour les personnes qui ont un âge qui se situe avant cette fourchette, les décès brusques sont dus à des pathologies cardiaques antérieures cachées et qui se produisent au moment de la course à pied.

Vous pouvez obtenir plus d’infos sur ouest-france.fr sur les risques de ce sport sur la santé.

La durée de vos séances de course à pied

Une course à pied peut être une activité dangereuse si elle est pratiquée sur une trop longue durée.

Il s’agit d’un facteur que les coureurs à pied doivent étroitement surveiller pour éviter les mauvaises surprises.

Renforcez cette vigilance si vous courez dans des conditions désavantageuses telles qu’un fort taux d’humidité ou de chaleur.

Ces dernières ont une incidence néfaste sur le cœur en accélérant le processus de déshydratation.

Ce phénomène a l’inconvénient de rendre le sang plus dense.

Ce dernier aura donc tendance à coaguler avec plus de facilité.

La course à pied réalisée dans de telles circonstances n’est pas moins dangereuse que celle qui est courte et rapide.

Les autres paramètres à prendre en compte pour réduire les dangers liés à la course à pied

Certaines précautions doivent être nécessairement prises, même lorsque vous avez consulté votre médecin avant de vous lancer.

Parmi les mesures à respecter pour préserver au maximum la santé de votre cœur en réduisant le risque de tachycardie, il faut absolument éviter de vous adonner à cette activité sportive dans deux situations précieuses.

Ne courez pas en cas de niveau élevé de pollution ou de chaleurs caniculaires.

Cela pourrait accélérer le rythme de battement de votre cœur.

Sachez que la norme est de 50 à 80 battements par minute lorsque cet organe est en parfaite santé.

Pour réduire les maladies du cœur en rapport avec la course à pied, il faut aussi accorder une attention toute particulière à vos équipements.

Pensez à vous procurer une nouvelle paire de baskets tous les ans ou après 1 000 kilomètres parcourus.

Si ces chaussures conventionnelles sont connues pour leur capacité à amortir les chocs au moment de cette activité, les modèles minimalistes ne manquent pas d’atouts.

Ils vous permettent de mieux profiter des sensations ressenties lors de la pratique de ce sport très populaire.

En définitive, les dangers de la course à pied pour la personne qui la pratique sont bien réels.

Si certaines précautions ne sont pas prises avant de vous lancer et pendant que vous courez, vous vous exposez à des maladies cardiaques telles que la tachycardie.

Hormis ces risques liés au cœur, il faut être attentif à son corps pour réduire au maximum les abus à l’origine de multiples blessures.


Articles connexes :

Utiliser la course à pied comme un exutoire ?